AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ailes noires et la chevelure de sang.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les ailes noires et la chevelure de sang.   Mer 29 Oct - 10:46

Le temps était clair, le soleil était au dans le ciel, mais la fraicheur de l’automne s’installait peut à peut dans tout le pays. Les habitants commencèrent à s’habiller de légers manteaux et quelque vêtement chaud, s’adaptant à la température changeante, attendant l’hiver qui n’allait plus tarder. Assis confortablement dans sa voiture sur les sièges arrière, Akai regardait à travers la fenêtre teinter, observant les passants dans leur vie quotidienne et monotone. Les jambes croisées, le coude posé sur l’encadrement de la vitre, elle s’ennuyait. Elle venait de voir ses parents pour les banalités habituelles de famille, mais rien qui ne l’intéressait vraiment. Elle se demandait si ses parents n’utilisaient pas certains termes spécifiques pour la mettre dans le flou des réelles informations. Mais comme elle n’insista pas pour avoir des informations supplémentaires, elle ne s’en préoccupa aucunement et continuait de faire sa vie.

Son chauffeur la conduisait chez elle, il était temps de rentrer après tous une journée à papoter et elle rêvait de retrouver son lit après avec prendre un bon bain bien chaud. Son esprit divaguait dans se penser et passait son temps à observer ces passants qui ne se préoccupaient guère de ce qui se passait autour d’eux. Le chauffeur, qui passait son temps à ralentir et à accélérer à cause de la circulation, abaissa la vitre qui les séparait tous les deux pour lui annoncer qu’ils devaient passer à un magasin pour aller chercher un colis qu’elle avait commandé. Cette commande lui était totalement sortie de la tête. Soupirant de son manque d’attention, elle lui répondit qu’elle irait le chercher elle-même.

"Vous êtes sur mademoiselle."
"Oui ne vous inquiétez pas. Il vous faudrait faire le tour du quartier pour rejoindre le magasin en voiture, alors qu’à pied il suffirait de traverser une ruelle. Garez-vous donc là bas."
"Bien mademoiselle."

Le chauffeur s’exécuta, et après quelques manœuvres, il gara la voiture en sécurité près de la ruelle. Sans attendre, il se hâta à sortir du véhicule et ouvrier la portière arrière où était Akai. Lorsqu’elle mit le pied dehors, elle dévoila ses vêtements. Habille d’un grand manteau qui lui arrivait au niveau de la jupe. Une jupe qui lui arrivait à mi-cuisse par-dessus une paire de collants avec des chaussures a petit talon. Elle avait une légère écharpe autour de la nuque et ses cheveux étaient détachés qui se laissait flotter par le vent. Généralement, elle ne se serait pas habillé ainsi, trouvant cela trop contraignant, mais face à ses parents elle était bien obligée. Elle se changerait une fois à la maison.
Remettant son sac sur son épaule, elle fit signe de tête à son chauffeur et s’engagea dans la ruelle pour rejoindre l’autre côté où se trouvait le magasin d’objets sculpter main. Sous le regard bien veillant de son chauffeur elle s’éloigna de lui, sachant qu’elle était en sécurité quelque soient les circonstances.

Lorsqu’elle atteint l’autre côté de la ruelle, elle regarda autour d’elle et repéra le magasin à deux trois bâtiments de là. Elle si hâta pour ne pas faire attendre trop longtemps son chauffeur.

Le temps présent dans le magasin dura plusieurs minutes, on l’avait accueilli dans une façon très chaleureuse et la pièce de bois sculpter main était tout bonnement magnifique. Akai était ravi et pour remercier les commerçants, elle leur fit un pourboire bien généreux. Elle les salue ensuite et sortit du magasin avec son nouvel achat. Elle s’apprêtait à rejoindre de nouveau la ruelle lorsqu’un attroupement de personne attira son attention. Les personnes étaient en cercle alors qu’elle aperçut deux trois individus au centre en train de se parler.
Laissant la curiosité l’emporter, elle s’en approcha et vit alors un hybride aux ailes étranges et deux agents des forces de l’ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ailes noires et la chevelure de sang.   Dim 14 Déc - 14:51

Svanir n'aimais pas vraiment la ville. Tout ici lui semblais... synthétique... La connexion avec les énergies de la terre passait mal à cause des structures des bâtiments ainsi que le béton qui recouvrais le sol. Il n'avais à vrai dire jamais passé autant de temps en milieu urbain et était passablement sur les nerfs. Il n'aimais pas non plus le nombre de personnes dans les environs, lui qui préférais les endroits au calme. L'hybride n'avais pas la phobie des foules mais moins il croisais de gens, mieux il allais. Et pour couronner le tout, le soleil régnais sans partage sur le ciel. Il détestais quand il y avais autant de luminosité mais devais faire avec. Bref, toute une accumulation de petites choses qui finissaient par lui pourrir la vie. Bref, c'étais donc avec un état d'esprit particulièrement nerveux que l'hybride trainais dans les rues. Il venais tout juste de débarquer et devais en premier lieu se trouver un toit où passer la nuit. Cela impliquais de jouer sur ses talents de séducteur afin de faire d'une pierre deux coups. Un logis temporaire et de la nourriture.

En parlant de nourriture, le sang était certes quelque chose de vital pour lui mais étant à moitié humain, il avait également besoin de se sustenter comme le commun de mortels. Ses préférences ? Les viennoiseries et autres friandises mais également tout ce qu'on pouvais trouver en forêt ou en montagne, bref, dans les endroits naturels. Il n'avais guère d'argent sur lui et était depuis tout petit habitué au troc quand il était à court de piécettes ou de billets. Cherchant dans sa poche devant une boulangerie de plein air où de copieux sandwich se trouvaient à portée de main, il en sortit une petite statuette en bois de sa fabrication représentant un renne et le posa sur l'étal avant de s'emparer de son futur repas. Il entendis cavaler derrière lui et sentit qu'on lui tenais les poignets.


"Veuillez vous retourner et ne pas opposer de résistance. Pris la main dans le sac pour vol à l'étalage, vous allez droit à la fourri..."

Ce fut en voyant l'hybride se retourner que les deux policiers de patrouille ne purent réprimer un léger sursaut de surprise. Svanir était maintenant connu des autorités, pas parce qu'il avais fais des remous en ville auparavant mais parce que les flics avaient été briefés de sa présence et des conditions qui faisaient de lui un citoyen, avec ce que cela impliquais. S'en suivit une discussion entre le gérant de la boulangerie, le deux flics et Svanir qui ne comprenais pas vraiment la raison d'un tel remue ménage, ainsi que la présence de badauds qui s'agglutinaient afin de voir ce qui se passais. Les deux flics semblaient être des nouvelles recrues, ce qui n'arrangeait pas les choses. Bref, une belle impasse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les ailes noires et la chevelure de sang.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rps-
Sauter vers: