AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)   Sam 27 Déc - 10:58

Nous sommes un soir d'hiver, des flocons de neige blancs recouvrent peu à peu le sol des rues de toute l'île. Pendant ce temps là, je marchais l'air penseur. Évidement je pensais à mon amie Valentina que je rêvais de retrouver. Elle qui était si inaccessible pour moi. Je me perdis ainsi dans mes pensés mais le froid me fit vite reprendre mes esprits. Mes yeux jaunes tels de l'ambres se rouvrirent et je regardais ainsi le bar qui semblait peu remplis. Pourquoi ne pas boire un petit chocolat chaud ? Après tout je n'avais rien à perdre à par mon argent. Étant d'ailleurs plutôt proche de mes sous, je m’abstins donc tout achat mais cela ne m'empêcha pas de m'installer au comptoir du bar, su un de ses tabourets qui était trop haut pour que mes pieds ne touchent le sol. Ainsi donc, me voici bien installé dans un endroit chaud pour y passer ma soirée.

Je suis donc au bar à regarder les jeunes hommes jouer aux cartes, il s’agit surtout d'humains d'ailleurs. A croire qu'ils n'ont que ça  à faire de leur soirée. N'ont ils pas de famille à nourrir ? Oh et puis je m'en fiche, cela ne me regarde pas. Un homme s'installe près de moi et demande un verre au serveur, mon air de renard blanc ahuri se pose sur lui. Il semble être un habitué du coin, comme le autres d'ailleurs, à croire que je suis le seul nouvel arrivant ici. Un peu gêné, je m'empresse de commander la même chose que lui sans vraiment savoir ce qu'il a demandé.

Ainsi, je fais comme cet homme qui me fait penser à mon ancien jeune maître. Il a la même expression sur son visage, le même regard et le même... penchant pour l'alcool. Je le regarde donc avec une certaine insistance sans oser lui parler en premier.

Mes oreilles de loups étant cachées avec un bonnet, on me confondait facilement avec un humain. Comme quoi, les humains et les hybrides ne sont peut être pas si différents les uns des autres. Même mes vêtements font humains, je porte un long manteau gris, un pantalon droit noir ainsi qu'une paire de chaussure de ville noire également. Bref rien ne peut éveiller les soupçons sur ma véritable nature.

Je prend mon verre mais un frisson de froid sans doute me parcouru le bras. Par instinct, je lâche mon verre et le reverse sur l'homme. Je sursaute et me mets à trembler de peur, ma voix à la fois triste et sincère était tellement faible à cause de mon long séjour dans le froid. Seuls quelques mots arrivent à être compris dans le brouhaha du bar.


-Excusez moi Sir !!! Ce n'était pas volontaire de ma part !! Je peux... me rattraper tenez !!

Je prend mon bonnet et essaye d'absorber l'alcool qui se trouvait sur le manteau de l'homme. Sans y avoir réfléchi, je laissait voir mes grandes oreilles de loup à la vue de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)   Sam 27 Déc - 11:27

Hey, Tommy ! Comme d'habitude !~ 

Le bar était moins plein qu'à l'ordinaire, l'ambiance plutôt bonne et la chaleur de la pièce tendait à devenir étouffante pour quiconque venait de l'extérieur. -3. Mais le nouvel arrivant n'avait qu'une chemise en soie, un pantalon noir et une veste pas si chaude que ça de la même couleur. Les joueurs de poker riaient dans leur coin, quelques couples étaient isolés et les ivrognes au comptoir, soit à se tenir la discussion entre eux, soit sans arrêt à interpeler le barman sur des sujets parfois stupides.

Quand il promène son regard pâle sur l'assistance, le blond ne voit que peu d'attributs animaux, et pourtant il connaît les hybrides sur le bout de ses doigts. Retirant ses gants, il attrape son verre d'un geste sûr et le vide d'une traite. Il n'a jamais su résister à un bon verre d'Amaretto, ça lui rappelle son pays. Mais entendre que quelqu'un d'autre prendrait la même chose que lui l'étonnait un peu, et il tourne la tête vers un jeune homme élégant avec un bonnet noir. Se contentant de sourire en coin, il prend son cocktail spécial Amaretto/Scotch, reprenant le cours de ses observations.

C'est le contact de son beau manteau avec la liqueur d'amande italienne qui le fait légèrement sursauter. il le retire aussitôt, un peu perturbé, et se contente de sourire au jeune homme, jusqu'à ce qu'il remarque ses... oreilles... Alors il a la réaction la plus sensée du monde, et enroule son écharpe en soie autour de la tête de l'hybride, pour cacher ses oreilles. Personne dans le bar ne tique, sachant qu'Amaro est excentrique. Oui, il a aussi la fâcheuse tendance de ne pas donner son vrai nom.

Ce n'est rien, ne vous inquiétez pas~ Je devais l'emmener au pressing, de toute façon

Un sourire illumine son visage tandis qu'il remet le bonnet dans les mains du garçon en sortant un mouchoir en soie également pour éponger au mieux. Ouais, il aime bien la soie. Après le drame, il sourit et demande simplement

Je pourrais connaître votre nom ? L'alcool n'a pas l'air d'être votre fort, vous voulez un chocolat ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)   Dim 22 Mar - 5:11

M... Mikhaïl... Oui on m'appelle Mikhaïl souvent....

Ma voix semblait tremblante. Il est vrai que j'avais quand même assez peur d'avoir agacer le jeune homme. Lorsqu'il se jeta sur moi pour enrouler son écharpe autour de mes tempes, je ne pus m’empêcher de rougir brusquement. Avant de comprendre la raison de son acte. Lorsque je compris enfin, je me mis à sourire gentiment de façon timide.  L'homme à l'apparence excentrique semblait gentil un peu comme mon ancien maître. En effet, « Monsieur » était quelqu'un d'apparence froide et méchante mais au fond c'ét ait quelqu'un de bien.

Pour en revenir à moi, j'hochai la tête pour montrer qu'il acceptait le chocolat proposé par l'homme. Je regardais mes mains timidement en jouant avec mes doigts tremblant à cause du stress que je venais de m'infliger.

Je... veux bien un chocolat c'est vraiment gentil de votre part monsieur... mon...sieur...

Je cherchais dans ma tête le nom de cet homme mais je l'ignorais. Je soupirais doucement, décidément j'étais plus maladroit qu'autre chose. Le chocolat arriva donc et je le bu doucement afin de ne pas me brûler. Néanmoins, lorsque je retirais la tasse de ma bouche, des moustaches de chocolats persistaient sur ma peau blanche.

Je regardais l'homme avec un air sérieux soudainement. Mon regard semblait dire « je vous en pris ne raconter à personne que je suis un loup. Je ne veux pas que l'on me pourchasse ». Un regard à la fois suppliant et menaçant même si face à l'homme, je n'avais aucune chance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une douce soirée d'hiver (Avec Atos A. Acerbo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rps-
Sauter vers: